TASTIN’FRANCE

Vins, Spiritueux, Bières & Cidres

Planifiez votre développement à l’international !

Dernière mise à jour le 8 juillet 2021

Les événements Vins, Spiritueux, Bières et Cidres 100 % B2B de Business France

Dégustations professionnelles, les événements Tastin’France s’intègrent dans l’internationalisation de l’économie française, en offrant des prestations de qualité pour les entreprises désireuses de développer leurs projets à l’export. Ces dégustations professionnelles s’inscrivent dans une démarche de création de courants d’affaires. Le savoir-faire des experts Business France représente un appui de poids dans votre intégration d’un nouveau marché. Ces manifestations sont ainsi un moyen simple, économique et efficace pour vous accompagner dans votre prospection à l’international.

CONTACT: Fabienne LE GOC – Responsable Pôle BtoB fabienne.legoc@businessfrance.fr +33 (0)1 40 73 35 71 – +33 (0)6 32 25 88 03

Agenda 2022

35 dans 43 pays et 62 villes!

 

EUROPE

TASTIN'FRANCE République Tchèque / Autriche / Slovénie - du 16 au 20 janvier

Tarif et contact

  • 2800€ HT le tour par exposant (hors frais de déplacement, d’hébergement et d’envoi d’échantillons)
  • Pour vous inscrire : cliquez ici
  • Contact : Fabienne Le Goc – fabienne.legoc@businessfrance.fr +33 (0)1 40 73 35 71

    

La République Tchèque

  • Le marché de vin n’est pas encore saturé, la consommation par habitant est près de 26 l/an/hab>15ans en 2020.
  • Les vins blancs représentent environ 56% de la consommation, 33% pour les vins rouges et la tendance va vers des vins d’appellations ou des cépage moins connus. Les consommateurs recherchent des nouveautés.
  • La France est le 1er fournisseur en valeur pour les vins effervescents, le 2e pour les vins tranquilles avec 20 % de PDM.
  • La valeur des importations des spiritueux a connu une baisse de -30% en 2020. La France a maintenu sa position du 5e pays fournisseur. Le déclin des spiritueux premium a été compensé par une forte hausse de la catégorie « autres spiritueux ».

L’Autriche

  • Grand pays consommateur de vin avec 27l/an/hab.
  • La France se place en 2ème position des importations autrichiennes de vin en valeur, notamment sur les vins rouges et les Champagnes.
  • La France est le 4ème fournisseur de l’Autriche en spiritueux, avec principalement de la vodka, du Cognac et des liqueurs.
  • Les Autrichiens recherchent de plus en plus les vins et spiritueux de qualité grâce à leur pouvoir d’achat élevé (3ème de l’UE),
  • Les consommateurs avertis s’intéressent aux vins français de vignerons ayant une tradition familiale et un mode de production artisanal.

La Slovénie

  • Une consommation très élevée avec environ 36 litres/hab/an
  • Le marché des vins devrait rebondir dès 2021, pour atteindre les valeurs avant la crise sanitaire dès 2022. On s’attend à un taux de croissance du marché des vins de 2-3% par an après 2022.
  • La France est le 1er fournisseur de la Slovénie de vins en valeur (suivi de l’Italie et de la Macédoine) avec 25,36% de toutes les importations en valeur en 2020. Les importations des vins français sont en croissance : +15 en valeur entre 2015 et 2020

 

TASTIN'FRANCE Italie - le 21 février

Tarif et contact

  • 1500€ HT par exposant (hors frais de déplacement, d’hébergement et d’envoi d’échantillons)
  • Pour vous inscrire:cliquez ici
  • Contact : Sophie Lemaire – sophie.lemaire@businessfrance.fr +33 (0)1 40 73 32 75

 

Le marché italien des V&S

  • 3ème pays consommateur de vin après les USA et la France et leader mondial en termes de production avec 49,21 M HL en 2020 (+3% par rapport à 2019). La consommation de vins, en progression de 7,4% en 2020 pour atteindre 24,5 M hl, s’oriente vers des produits de qualité au positionnement premium.
  • Pour les spiritueux, le marché est évalué à 138,1 M litres.
  • La qualité et la diversité des produits français sont reconnues et appréciées des amateurs de vin. Premier fournisseur de vins en valeurs, et deuxième en volume, la France est également le 3ème fournisseur de spiritueux en volumes et en valeurs.
  • Ces dernières années, la bière artisanale s’est fortement développée avec le secteur HORECA (brewpubs et brasseurs artisanaux), mais on note également un élargissement de l’offre craft en grande distribution
TASTIN'FRANCE Royaume-Uni - Edition Rosés @ Sitt - Les 21 et 23 février

Tarif et contact

  • 1500€ HT par exposant (hors frais de déplacement, d’hébergement et d’envoi d’échantillons)
  • Pour vous inscrire : cliquez ici
  • Contact : Fabienne Le Goc – fabienne.legoc@businessfrance.fr +33 (0)1 40 73 35 71

 

Edition Rosés Cette édition se tiendra dans le cadre du salon SITT : Sitt est le salon des importateurs indépendants au Royaume-Uni. Il attire chaque année +300 visiteurs. C’est le rdv à ne pas manquer pour les importateurs indépendants/cavistes britanniques. Business France aura une « pink zone » où les producteurs français seront rassemblés et pourront présenter jusqu’à 5 rosés par producteur. Les producteurs bénéficieront également d’une communication sur leurs produits dans le magazine spécialisé Harpers. Harpers magazine : magazine à destination des professionnels et décisionnels : acteur de la GD, détaillants et indépendants, cavistes, grossistes, propriétaires de bars & restaurants, sommeliers…+28 000 lecteurs par mois Programme Prévisionnel 21 et 23 février 2022, à Londres et Manchester (lieux exacts pour chaque date à confirmer)

EMASTERCLASS Allemagne - Edition Craft - le 22 février

Tarif et contact

 

Visioconférence le lundi 22 février 2022 Objectif: Cette eMasterclass a pour objectif de faire découvrir aux acheteurs allemands une sélection de produits spiritueux artisanaux. Elle cible les cavistes importateurs, les grossistes, e-retailers et les indépendants GD. Ces derniers cherchent à se différencier à travers une gamme d’alcools authentiques et au positionnement plus Premium. Ils importent certaines références de plus en plus en direct ou font appel aux grossistes GD ciblés. Participants : max. 8, chaque entreprise pouvant présenter 1 produit Cible locale : une 20aine de professionnels allemands, essentiellement cavistes importateurs, grossistes, e-retailers et indépendants GD (envoi de 20 kits échantillons en amont de la eMasterclass avec un flyer descriptif de l’événement) Le format :

  • Durée : max. 1 heure
  • Outil: Teams (gratuit)
  • Animation de la dégustation via Business France
  • Catalogue virtuel sur la MarketPlace de Business France
  • Online Master Class avec une personnalité connue du marché:
    • Pitch introductif (2 min) de chaque exposant présentant leur société et leur produit
    • Présentation d’une référence (choisie en amont par les entreprises participantes)
    • Dégustation des produits envoyés
    • Echanges entre l’animateur de la Masterclass et les participants

 

EMASTERCLASS Allemagne / Suisse - Edition Rosés - le 1er mars

Tarif et contact

 

Visioconférence le mardi 1er mars 2022 Objectif: Cette eMasterclass a pour objectif de faire découvrir aux acheteurs allemands et suisses le nouveau millésime d’une sélection des meilleurs Rosés français. Elle cible les cavistes importateurs, les grossistes, e-retailers et les indépendants GD. Ces derniers cherchent à se différencier à travers une gamme d’alcools authentiques et au positionnement plus Premium. Ils importent certaines références de plus en plus en direct ou font appel aux grossistes GD ciblés. Participants : max. 8, chaque entreprise pouvant présenter 1 produit Cible locale : une 20aine de professionnels allemands et suisses, essentiellement cavistes importateurs, grossistes, e-retailers et indépendants GD (envoi de 20 kits échantillons en amont de la e-masterclass avec un flyer descriptif de l’événement) Le format :

  • Durée : max. 1 heure
  • Outil: Teams (gratuit)
  • Animation de la dégustation via Business France
  • Catalogue virtuel sur la MarketPlace de Business France
  • Online Master Class avec une personnalité connue du marché:
    • Pitch introductif (2 min) de chaque exposant présentant leur société et leur produit
    • Présentation d’une référence (choisie en amont par les entreprises participantes)
    • Dégustation des produits envoyés
    • Echanges entre l’animateur de la Masterclass et les participants
FRENCH CONNECTIONS Royaume-Uni - Focus Cavistes et CHR - Edition Bulles - le 21 avril

Tarif et contact

  • 600€ par référence présentée (hors envoi d’échantillons)
  • Pour vous inscrire :cliquez ici
  • Contact : Fabienne Le Goc – fabienne.legoc@businessfrance.fr +33 (0)1 40 73 35 71

 

Edition Bulles

  • Le Royaume-Uni est le 1er importateur mondial de vins mousseux
  • La France est le 2ème fournisseur de vins mousseux du Royaume-Uni, avec l’appellation Champagne qui reste incontournable sur le segment premium, et également les Crémants et autres AOC mousseux qui se démarquent de leurs concurrents internationaux par leur qualité
  • Selon IWSR la consommation de vin mousseux au Royaume-Uni devrait passer à 2,8L par habitant en 2022, contre 1,8L en 2012

Les French Connections

Objectifs/ #Prospection #Courantd’affaires Sans avoir à vous déplacer, cette formule vous permet de :

  • Faire découvrir votre domaine à 41 000 contacts professionnels britanniques
  • Faire déguster vos vins effervescents à une sélection de +40 professionnels
  • Générer des courants d’affaires

Le format :

  1. Mise en avant de votre entreprise dans la revue spécialisée The Buyer (cible : 41 000 contacts professionnels)
  • Assistance de l’équipe Vins de Business France pour sélectionner la ou les référence(s) les plus porteuses pour le marché britannique
  • Présentation de votre domaine et de vos vins sélectionnés dans l’édition du mois de février du magazine professionnel The Buyer
  • Promotion de la dégustation du mois d’avril auprès d’une audience de 41 000 professionnels clés du marché
  1. Dégustation libre des références des producteurs participants chez Business France (sans présence des producteurs)
    • Le 21 avril 2022
    • Invitation des opérateurs/décideurs – environ 40 professionnels attendus
TASTIN'FRANCE Norvège / Danemark - du 25 au 27 avril

Tarif et contact

  • 1400€ HT par exposant et par pays (hors frais de déplacement, d’hébergement et d’envoi d’échantillons)
  • Pour vous inscrire: cliquez ici
  • Contact : Sophie Lemaire – sophie.lemaire@businessfrance.fr +33 (0)1 40 73 32 75

La Norvège

  • La vente de boissons alcoolisées de plus 4,7% d’alcool est régie par le monopole d’Etat « Vinmonopolet »
  • En 2020, le Vinmonopolet comptait environ 29 000 références. Cette large gamme démontre la volonté du monopole d’avoir une palette de produits diversifiée à proposer aux consommateurs locaux.
  • Pour chaque catégorie de vin, la France est dans le top 3 des ventes du monopole. Les vins français sont reconnus pour leur qualité et une expertise historique de production.
  • Les vins rouges italiens et chiliens perdent des PDM au profit des vins rouges français.
  • En 2020, en raison des fermetures des frontières et donc des baisses des achats de boissons alcoolisées dans les boutiques Tax-Free et aux frontières, les ventes du monopole des vins ont augmenté de 40% par rapport à 2019. La ventes des vins français au monopole ont vu une croissance de 38% pour les vins rouges, 46% pour les vins blancs, 74% pour les rosés et 44% pour les mousseux.
  • A noter une forte demande sur les emballages alternatifs éco-responsables (plus légers, par exemple).

Le Danemark

  • Seul marché nordique ouvert et sans monopole avec une consommation de vin élevée de 33,5 l/an/hab.
  • Au Danemark, la France se positionne sur le segment qualitatif et est le premier pays exportateur en valeur sur ce marché. En 2020, les exportations françaises au Danemark ont continué de croitre avec +5,81% en valeur et +3,84% en volume.
  • Tendances de consommation : le marché danois recherche de plus en plus de diversité, tant au niveau des appellations que des assemblages, ce que le terroir français peut parfaitement lui offrir.
  • A travers la restauration, en plein boom, la curiosité des Danois est éveillée en termes d’accords mets/vins et ils deviennent de plus en plus connaisseurs.
  • Les vins de production durable (biologiques, biodynamiques, HVE, etc.) ont dépassé le phénomène de mode et sont recherchés par les professionnels ainsi que par les consommateurs, très sensibles à l’environnement.
  • Lié à l’art de vivre français, le vin rosé est de plus en plus apprécié par les Danois, surtout l’été. Les consommateurs danois privilégient les vins rouges alors que les blancs gagnent de plus en plus de terrain et connaissent une augmentation des importations. Les vins effervescents ont connu une forte progression et se stabilisent.
  • Mots clefs des recherches des importateurs : Minéralité, générosité, terroir, complexité, à la fois traditions familiales et modernité…
TASTIN'FRANCE Roumanie / Pologne / Ukraine - du 6 au 10 juin

Tarif et contact

  • 2800€ HT le tour par exposant (hors frais de déplacement, d’hébergement et d’envoi d’échantillons)
  • Pour vous inscrire: cliquez ici
  • Contact : Sophie Lemaire – sophie.lemaire@businessfrance.fr +33 (0)1 40 73 32 75

 

La Roumanie

  • Malgré une production annuelle de près de 5 M HL, la Roumanie reste importatrice nette de vins pour satisfaire la consommation de 25 L/hab/an. Dans la perception des consommateurs roumains, les vins français bénéficient d’une forte image de marque et de qualité.
  • En valeur, la France est le 3ème partenaire de la Roumanie en importations de vin sur 2020, avec 9,1 M EUR.
  • La France a été le 6ème partenaire commercial en 2020, sur les importations du cidre, avec une valeur de 210 K EUR.
  • La bière importée en 2020, depuis la France a représenté valeur 2,8 M EUR sur le total des importations (la France a été le 6ème partenaire commerciale).
  • L’offre se diversifie et progresse en gamme pour s’aligner sur les habitudes de consommation de type occidental.

La Pologne

  • Avec 38 M d’habitants et un quart des revenus consacré à l’alimentation et aux boissons, le marché polonais est l’un des plus prometteurs d’Europe
  • Les importations de vin sont en constante augmentation (+3,2 % en volume) et la consommation de vin s’élève à 8 l/hab./an (+10 % par rapport à l’année précédente).
  • La France occupe la 2ème place en valeur avec 16,6 % PDM. Elle bénéficie d’une image de qualité permettant aux AOP de faire face à la concurrence des vins du « Nouveau Monde ».
  • Attrait des jeunes générations pour de nouveaux goûts et essor de la mixologie sur le segment de spiritueux
  • Evolution du pouvoir d’achat et de la consommation qui va privilégier d’autres boissons comme la bière et le cidre.

L’Ukraine

  • L’Ukraine représente l’un des marchés au plus fort potentiel de croissance aux portes de l’Union Européenne avec une croissance régulière de la consommation de vin au détriment de la vodka.
  • Pour ce marché de 42 M d’habitants, la consommation de vin s’élève à 5,3 l/hab/an. La classe moyenne (20% de la population) est fortement consommatrice des produits importés.
  • En 2020, les importations ukrainiennes de vin ont progressé de 18,6 %, pour représenter 155,7 M EUR.
  • La France est devenue le 2ème fournisseur de l’Ukraine pour le vin, après l’Italie avec une hausse des exportations de 26 % en valeur vs 2019.
  • La modernisation des réseaux de distribution, l’évolution des modes de consommation et la curiosité des Ukrainiens pour le vin favorisent grandement le développement de ce marché en Ukraine.
TASTIN'FRANCE Pays-Bas / Allemagne - Edition Bio - les 13 et 14 juin

Tarif et contact

  • 2200€ HT le tour par exposant (hors frais de déplacement, d’hébergement et d’envoi d’échantillons)
  • Pour vous inscrire : cliquez ici
  • Contact : Fabienne Le Goc – fabienne.legoc@businessfrance.fr +33 (0)1 40 73 35 71

Les Pays-Bas :

  • Absence de barrières douanières, proximité géographique et marché en croissance avec une consommation qui a plus que doublé en 30 ans (20 l/hab en 2019).

EDITION BIO

  • Les vins bios se développent peu à peu et 89% des consommateurs de vin ont déjà bu un vin bio.
  • Une hausse de la consommation de vins bios est annoncée pour les prochaines années.
  • Cette tendance est encouragée par une volonté des Millenials et de la génération Z à consommer de manière plus responsable et plus saine.
  • Tous les cavistes et supermarchés ont une gamme de vins bios, souvent dans un rayon dédié pour plus de visibilité

L’Allemagne

  • L’Allemagne, 1er importateur de vin au monde (13,72 M hl en 2020, -5,9%), 1er marché en volume (1,96 M hl en 2020, -4,1 %) et 3ème en valeur (734,9 M EUR, -7,1 %) pour la France.

EDITION BIO :

  • L’Allemagne est le 1er marché au monde pour les vins bios. Selon Nielsen, 11% des foyers ont acheté des vins bio (+2) en 2020. La part de marché du vin bio s’élève à 3% en volume (+0,5) et 4% en valeurs (+0,5) des ventes totales de vin.
  • Les Allemands sont aussi les premiers consommateurs de produits bios (tous secteurs confondus) avec un chiffre d’affaires de 14,99 Mrds € (+22%) en 2020 (Source – BÖLW 20201).
  • Longtemps considéré comme un achat impulsif, le consommer bio par son côté sécurisant et rassurant s’est vu renforcé durant la crise sanitaire.
TASTIN'FRANCE Royaume-Uni - Edition Bio - le 16 juin

Tarif et contact

  • 1500€ HT par exposant (hors frais de déplacement, d’hébergement et d’envoi d’échantillons)
  • Pour vous inscrire : cliquez ici
  • Contact : Fabienne Le Goc – fabienne.legoc@businessfrance.fr +33 (0)1 40 73 35 71

Le Royaume-Uni:

  • Le Royaume-Uni demeure un marché stratégique et de proximité.
  • Il est le 1er débouché pour les vins et spiritueux français en valeur et en volume.
  • Les vins français ont 21% de PDM et les spiritueux 24%.
  • Même si la concurrence est très forte, notamment des vins du « nouveau monde », la France peut toujours jouer la carte de la diversité de son offre, de son image forte, de sa qualité et de son authenticité pour maintenir sa position.

  EDITION BIO

  • Le Royaume-Uni est le 3ème pays consommateur de vins bio au monde.
  • Les ventes de vins bio ont augmenté de 4,5% en valeur en 2019, atteignant 2,45 milliards de pounds, et cette croissance devrait se poursuivre sur 2020 et 2021 (Source Organic Market 2020)
  • Autant d’opportunités pour la France, elle-même 3ème producteur mondial de vins bio

Objectifs: #Prospection #Networking #Courantd’affaires

  • Faire connaître vos produits à une sélection d’acheteurs britanniques
  • Construire une relation privilégiée avec ces acheteurs clés
  • Recevoir un retour sur vos produits dans un cadre informel
  • Communiquer sur vos produits dans la presse spécialisée
TASTIN'FRANCE Royaume-Uni - Edition Spiritueux, Bières & Cidres @Imbibe Live - les 4 et 5 juillet

Tarif et contact

  • 2300€ HT par exposant (hors frais de déplacement, d’hébergement et d’envoi d’échantillons)
  • Pour vous inscrire : cliquez ici
  • Contact : Fabienne Le Goc – fabienne.legoc@businessfrance.fr +33 (0)1 40 73 35 71

 

Edition Spiritueux, Bières et Cidres

  • Si la consommation de vin tend à se stabiliser, la consommation de spiritueux devrait augmenter de près de 10% sur les 5 prochaines années (source : WSTA).
  • Les produits artisanaux (Craft) ont notamment la cote avec une forte progression sur le Gin, les Liqueurs, le Rhum…
  • De nouvelles opportunités émergent également sur le secteur de la bière artisanale qui devrait connaître une croissance de près de 13%.
  • La consommation de Cidre augmente au Royaume-Uni, grâce à une tendance à consommer des alcools avec un taux d’alcool moins élevé et à des étés plus chauds, les consommateurs recherchent des produits plus frais. Ainsi, la consommation de cidre a dépassé la consommation de bière en 2019 ! (Source Drinks Retail News). Le cidre français, produit qualitatif premium, a sa carte à jouer sur le marché britannique. C’est un marché de niche à développer.
  • De manière générale, les produits artisanaux (Craft) sont de plus en plus demandés par des consommateurs curieux et en quête de nouvelles expériences.

Focus

Nous ferons à cette occasion un focus sur les produits NoLow (No Alcohol, Low Alcohol), tendance particulièrement montante au Royaume-Uni

Le format

Le Tastin’France se tiendra dans le cadre du salon professionnel annuel « Imbibe Live » au centre des expositions Olympia Imbibe Live s’impose en tant que salon innovant pour le trade britannique et le nombre de visiteurs augmente depuis leur lancement en 2009. Un rdv à ne pas manquer !

FRENCH CONNECTIONS Royaume-Uni - Focus Cavistes - le 13 septembre

Tarif et contact

  • 600€ par référence présentée (hors envoi d’échantillons)
  • Pour vous inscrire :cliquez ici
  • Contact : Fabienne Le Goc – fabienne.legoc@businessfrance.fr +33 (0)1 40 73 35 71

 

Le Royaume-Uni

  • Le Royaume-Uni demeure un marché stratégique et de proximité.
  • Il est le 1er débouché pour les vins et spiritueux français en valeur et en volume.
  • Les vins français ont 21% de PDM et les spiritueux 24% de PDM.
  • Même si la concurrence est très forte, notamment des vins du « nouveau monde », la France peut toujours jouer la carte de la diversité de son offre, de son image forte, de sa qualité et de son authenticité pour maintenir sa position.

Les French Connections

  • Objectifs: #Prospection #Courantd’affaires Sans avoir à vous déplacer, cette formule vous permet de :
    • Faire découvrir votre domaine aux 940 entreprises cavistes britanniques
    • Faire déguster vos vins à une sélection de +40 professionnels
    • Générer des courants d’affaires

    Le format :

    1. Mise en avant de votre entreprise dans la revue spécialisée The Wine Merchant (+940 points de vente)
    • Assistance de l’équipe Vins de Business France pour sélectionner les référence(s) les plus porteuses pour le marché britannique
    • Communication sur votre domaine & vos vins dans The Wine Merchant
    • Promotion de la dégustation du mois de septembre auprès de tous les cavistes (et leur personnel) du pays
    1. Dégustation libre des références des producteurs participants dans les locaux de Business France (sans présence des producteurs)
    • Le 13 septembre 2022
    • Invitation des opérateurs/décideurs – environ 40 professionnels attendus
EMASTERCLASS Irlande - le 11 octobre

Tarif et contact

 

Le marché Irlandais des V&S

  • Un marché qui tend vers la maturité mais non saturé et très dynamique au regard de sa taille.
  • Les perspectives de consommation sont globalement positives notamment grâce à un pouvoir d’achat élevé et en croissance économique constante.
  • Les parts de marché se divisent entre les vins du « Nouveau Monde » et ceux de la vieille Europe, la France détenant 11,9% des PDM (2018).
  • Le marché s’articule autour de trois critères importants : le prix, la capacité de l’exportateur à adapter son produit à la demande (type de bouteille/bouchon, étiquetage, etc.) et le cépage.
  • Les cépages en vogue sont : Chardonnay, Sauvignon Blanc, Syrah, Cabernet Sauvignon et Merlot, et les importateurs recherchent aujourd’hui des appellations issues de régions sous-représentées en Irlande (Sud-Ouest, Rhône, Languedoc, Loire, Alsace, Jura, etc.), et des vins IGP.
  • Auparavant concentré sur des saveurs puissantes et tanniques, le consommateur s’oriente désormais vers des vins plus légers et subtils, ou innovants.
  • La popularité des vins effervescents est à souligner ces dernières années, ce segment ouvre de belles opportunités aux producteurs de Crémants, reconnu pour allier un bon rapport qualité prix.
  • A noter également un intérêt grandissant pour les vins biologiques.
TASTIN'FRANCE Allemagne - Edition Crémants - le 17 octobre

Tarif et contact

 

Le marché du crémant en Allemagne

L’Allemagne, 1er importateur de vin au monde (13,72 M hl en 2020, -5,9%), 1er marché en volume (1,96 M hl en 2020, -4,1 %) et 3ème en valeur (734,9 M EUR, -7,1 %) pour la France et est un marché prioritaire pour les Crémants. Il s’agit du 1er pays consommateur de vins effervescents au monde en volume (3,3 l par habitant en 2020). Démocratisé outre-Rhin grâce à la Loire, le Crémant interpelle particulièrement les professionnels et ce, notamment pour des régions moins connues comme le Jura ou la Savoie (très appréciés et recherchés par les sommeliers des grands restaurants). La France maintient son leadership dans le circuit traditionnel et la vente en ligne. Il existe des opportunités dans la GD, qui monte en gamme. La nouvelle génération de sommeliers et de cavistes redécouvre les AOP.

TASTIN'FRANCE Pays-Bas / Belgique - les 24 et 25 octobre

Tarif et contact

  • 1300€ HT par exposant et par pays (hors frais de déplacement, d’hébergement et d’envoi d’échantillons)
  • Pour vous inscrire: cliquez ici
  • Contact : Sophie Lemaire – sophie.lemaire@businessfrance.fr +33 (0)1 40 73 32 75

 

Les Pays-Bas

  • Absence de barrières douanières, proximité géographique et marché en croissance.
  • Bien qu’elle ne soit pas ancrée dans la culture, la consommation de vin a plus que doublé en 30 ans avec environ 20 litres/hab./an (2019).  
  • Dans les exportations françaises de vin, les Pays-Bas sont le 5ème client en volume et 10ème en valeur (2020).
  • En 2020, la France est le 1er fournisseur en vin tranquille avec 26,7% de PDM en valeur et 22,1% en volume.
  • Opportunités doubles à saisir : d’une part sur les vins IGP et SIG, d’autre part sur les vins de niche et inédits (vins bios et vins nature, cépages et appellations méconnus, vins effervescents…).

La Belgique

  • La consommation de vin est de 25 litres/hab en 2018, les vins étrangers ont 95% de PDM. Avec la hausse des accises les importations ont baissé en volume mais sont restées assez stables en valeur.
  • 5ème client en volume de la France et 5ème en valeur, ce marché mature offre des débouchés importants, tant pour les primo exportateurs que pour les grands groupes.
  • Grace à l’attachement des Belges à nos terroirs, la France reste leader avec près de 45% de PDM en volume et 55% en valeur mais doit faire face à des concurrents dynamiques : Italie, Espagne et vins du nouveau monde (Chili notamment).
TASTIN'FRANCE Luxembourg - le 27 octobre

Tarif et contact

  • 1500€ HT par exposant (hors frais de déplacement, d’hébergement et d’envoi d’échantillons)
  • Pour vous inscrire : cliquez ici
  • Contact : Fabienne Le Goc – fabienne.legoc@businessfrance.fr +33 (0)1 40 73 35 71

     

Le Luxembourg

  • Avec l’un des PIB par habitant les plus élevés au monde et un tiers de la population d’origine étrangère, le Luxembourg représente un marché de taille réduite mais en pleine expansion.
  • Le marché luxembourgeois est un marché de connaisseurs et d’amateurs avec une consommation de vin par habitant élevée. La majeure partie des vins importés ne concerne que des vins de haute qualité vendus à des prix élevés.
  • La France est de loin le premier exportateur de vins au Luxembourg, en valeur comme en volume. Ce sont les vins rouges qui sont le plus importés. Les autres fournisseurs du pays sont le Portugal, l’Italie et la Belgique. Le Portugal est le second fournisseur en volume et l’Italie le second en valeur.
  • Troisième fournisseur en matière de spiritueux au Luxembourg, la France est néanmoins largement devancée par la Belgique et l’Allemagne.
  • La France est particulièrement reconnue et appréciée pour la qualité de ses vins. La réputation du vin, l’appellation, les récompenses et bonnes notes dans les guides sont des critères essentiels à l’achat.
  • Le prix psychologique élevé à l’achat d’une bouteille offre une place privilégiée aux Grands Crus, aux appellations prestigieuses et aux vins de qualité supérieure.
  • On note un intérêt croissant de la part des consommateurs pour les vins biologiques, biodynamiques et natures.
TASTIN'FRANCE Suède / Finlande - du 31 octobre au 2 novembre

Tarif et contact

  • 2200€ HT le tour par exposant (hors frais de déplacement, d’hébergement et d’envoi d’échantillons)
  • Pour vous inscrire: cliquez ici
  • Contact : Sophie Lemaire – sophie.lemaire@businessfrance.fr +33 (0)1 40 73 32 75

 

La Suède

  • La Suède est un marché mature qui affiche une belle dynamique depuis plusieurs années et le monopole suédois, Systembolaget, est un des plus gros acheteurs au monde de boissons alcoolisées (en 2020, 569 millions de litres d’alcool vendus, un record, dans ses 446 magasins d’état pour une valeur de 4 500 M EUR)
  • Un marché qui s’oriente vers les tendances du moment en termes d’emballage comme le BIB et des packagings éco-responsables, plus légers et compacts.
  • Au vu de la taille du marché, les vins commerciaux aux packagings épurés et modernes ont des places à prendre au monopole et viendraient renforcer le positionnement de la France (2ème en volume derrière l’Italie)
  • En 2020, la Suède fait partie des rares pays dont les exportations françaises de vins ont su bien performer en dépit de la conjoncture en affichant +11% en volume et +8% en valeur. La France confirme ainsi sa place de 1er fournisseur en vins de la Suède en valeur : 215 M EUR pour 45 M de litres exportés et se classe 2ème en volume, juste derrière l’Italie.
  • Les vins biologiques ont longtemps été une priorité pour le monopole et le consommateur suédois possède une forte sensibilité aux valeurs environnementales. Les vins artisanaux aux cépages rares et appellations méconnues sont une niche où la France a des places à prendre. Les vins en biodynamie et les vins naturels sont également des segments porteurs où les vins français ont du potentiel.
  • Premier exportateur de cidre, la Suède est un pays où la culture de la pomme est importante et le cidre artisanal suscite un intérêt croissant auprès des bars et restaurants et certains importateurs qui élargissent leur portefeuille de cidres.

La Finlande

  • Marché stable et régi par le monopole d’Etat Alko pour la vente au détail des boissons alcoolisées
  • Afin de répondre aux nouveaux modes de consommation, le monopole ALKO vient également d’ouvrir un site de vente en ligne qui référence plus de 7000 produits.
  • La France est le 5ème fournisseur de vins tranquilles et le 1er fournisseur en valeur pour les vins effervescents, (soit 19.5% des vins effervescents vendus par le monopole)
  • Les ventes des vins français au Monopole Alko ont progressées de +10% en 2020 par rapport à 2019.
  • La France reste le pays ayant la plus large offre dans l’assortiment du monopole ALKO avec plus de 2100 références, loin devant l’Italie et l’Espagne, dont 526 vins rouges, 103 vins rosés, 398 vins blancs, 455 champagnes etc… 
  • Intérêt prononcé du consommateur finlandais pour les produits ayant une image «Bio et Terroir» et dynamisme de la restauration nordique avec l’utilisation de produits bios et biodynamiques pour lesquels le monopole ainsi que les importateurs ont étoffé leur offre
  • Les bières et cidres qui sont ici très populaires suivent la même tendance
TASTIN'FRANCE Russie - Moscou / Saint-Pétersbourg - du 7 au 9 novembre

Tarif et contact

  • 2400€ HT le tour par exposant (hors frais de déplacement, d’hébergement et d’envoi d’échantillons)
  • Pour vous inscrire : cliquez ici
  • Contact : Fabienne Le Goc – fabienne.legoc@businessfrance.fr +33 (0)1 40 73 35 71

 

La Russie

  • Les consommateurs russes qui boivent régulièrement du vin se concentrent dans les principales grandes villes du pays et se limitent à un groupe cible de 8 millions de personnes, soit environ 10% de la population.
  • La consommation de vin par habitant en 2020 était de 6,7 l/hab, soit de 9,5% moins qu’en 2019.
  • La chute de consommation en 2020 a été causée par l’introduction de mesures restrictives lors de la pandémie COVID-19, y compris la fermeture temporaire de la restauration.
  • La France est le 2ème fournisseur de la Russie en valeur après l’Italie, et précède l’Espagne.
  • Le consommateur se tourne en premier lieu vers les appellations suivantes : Chablis, Bordeaux, Sancerre mais aussi des indications géographiques moins connues telles que Jura, Languedoc Roussillon…
  • L’offre française se démarque également sur les segments des spiritueux notamment avec le Cognac dont les russes sont de grands amateurs.

AMÉRIQUES

ONLINE SHOWROOM Etats-Unis - Référencement annuel sur Rangeme.com

Tarif et contact

  • 650€ HT par marque pour un abonnement d’un an sur la plateforme Rangeme.com (nombre de produits illimités) 
  • Pour vous inscrire : cliquez ici
  • Contact : Fabienne Le Goc – fabienne.legoc@businessfrance.fr +33 (0)1 40 73 35 71

 

Focus Online Showroom

  • Vous êtes un fournisseur de vin et spiritueux déjà importé aux Etats-Unis et vous souhaitez développer votre image et vos ventes auprès des distributeurs et des retailers américains? Profitez de notre offre exceptionnelle pour intégrer l’espace Collection Taste France pendant 1 an, sur Rangeme.com, LA marketplace BtoB de référence pour la mise en relation des professionnels aux Etats-Unis.
  • Vous êtes un fournisseur de vin et spiritueux déjà importé aux Etats-Unis, et avez participé à la première édition de la Collection Taste France 2021 ? Renouvelez votre abonnement pour 2022 et poursuivez le développement de votre image et de vos ventes auprès des acheteurs de la grande distribution !

Le format

  • Rangeme.com est une Marketplace BtoB spécialisée dans le retail (retailers et distributeurs) dans les secteurs des biens de consommation, produits alimentaires, boissons et santé.
  • + 1 500 retailers américains utilisateurs: enseignes nationales, régionales, magasins spécialisés…
  • Création d’un profil spécifique de votre marque qui sera rattaché à un espace promotionnel virtuel sous la marque Taste France, sur la plateforme pour mettre en avant vos produits
    • Accompagnement de l’équipe dans la création du profil
    • Accompagnement de l’équipe pour booster la performance de votre page profil
  • La collection Taste France sera promue sur les outils de communication de RangeMe (bannière promotionnelle, newsletter)
  • Les acheteurs intéressés par la catégorie Food, Vins et Spiritueux seront exposés à la bannière promotionnelle.
  • Un accès aux indices d’activité sur votre profil et de conversion de leads 
TASTIN'FRANCE Etats-Unis - Chicago / Seattle / San Francisco - du 2 au 5 mai

Tarif et contact

  • 3600€ HT le tour par exposant (hors frais d’envoi d’échantillons)
  • Pour vous inscrire : cliquez ici
  • Contact : Fabienne Le Goc – fabienne.legoc@businessfrance.fr +33 (0)1 40 73 35 71

 

Les Etats-Unis

  • 1er pays consommateur de V&S au monde depuis 2010 et un des principaux importateurs de la planète
  • En 2018, les exportations de vin français vers les Etats-Unis augmentent : +4,72% en volume, +10.39% en valeur. La France reste leader en valeur et deuxième en volume

 Focus villes: Chicago, Seattle et San Francisco

  • Chicago: 6ème Etat consommant le plus de vin aux Etats-Unis, l’Illinois est le et 5ème Etat le plus riche des Etats Unis. 6ème Etat consommateurs de vins français, la France est le 4ème Fournisseur de cet état.
  • Seattle : les consommateurs de Washington sont matures, tournés vers des vins d’appellation. C’est aussi le siège de grandes sociétés comme Amazon/Wholefoods, Costco.
  • San Francisco symbolise une des capitales culinaires des Etats-Unis, avec des consommateurs de vin matures, et où opère une grand une grande majorité d’importateurs et de distributeurs.

Tendances et Appellations recherchées (non exhaustif)

  • Bio et biodynamique toute région, degrés d’alcools léger, packaging original ; vins effervescents, vins naturels. Régions : Vin de Loire (Sancerre, Pouilly fumé), Vin de Bourgogne (Chablis, Crémant), Vallée du Rhône.

 

TASTIN'FRANCE Canada - Montréal / Toronto / Calgary - du 11 au 15 juillet

Tarif et contact

  • 3600€ HT le tour par exposant (hors frais de déplacement, d’hébergement et d’envoi d’échantillons)
  • Pour vous inscrire: cliquez ici
  • Contact : Sophie Lemaire – sophie.lemaire@businessfrance.fr +33 (0)1 40 73 32 75

 

Le Canada

  • La signature du CETA met fin aux droits de douanes sur les vins et spiritueux en provenance d’Europe représentant un réel avantage compétitif face aux vins du Nouveau Monde
  • Assouplissement des règles de distribution dans certaines provinces : ouverture de canaux de distribution hors monopole, permettant de distribuer des vins importés en Ontario et en Colombie- Britannique
  • La consommation de vin est concentrée sur quatre provinces : le Québec (1er acheteur de vins français au monde), l’Ontario (1er acheteur mondial de vins), la Colombie-Britannique et l’Alberta
  • La France est le 4ème fournisseur mondial du Canada en volume et le 3ème en valeur.

 Focus 2021

  • Tendances et appellations particulièrement recherchées (non exhaustif) : Petites appellations, vin orange, bio et biodynamie des régions suivantes : Loire, Bourgogne, Rhône, Languedoc-Roussillon, Bordeaux, Alsace, Provence, Beaujolais, Sud-Ouest, des vins effervescents, du Crémant; storytelling différenciant. Spiritueux : Cognac, Whisky, Gin

 

TASTIN'FRANCE Brésil / Colombie / Mexique - du 26 au 30 septembre

Tarif et contact

  • 3150€ HT le tour par exposant (hors frais de déplacement, d’hébergement et d’envoi d’échantillons)
  • Pour vous inscrire: cliquez ici
  • Contact : Sophie Lemaire – sophie.lemaire@businessfrance.fr +33 (0)1 40 73 32 75

 

Le Brésil

  • Le marché du vin au Brésil est en croissance. La consommation globale de vins a augmenté de 37% tous canaux confondus (on-trade et off-trade) de janvier à octobre 2020 par rapport à la même période en 2019, croissance favorisée par les nouvelles habitudes de consommation à domicile. La pandémie a en effet été favorable à ce secteur au Brésil ! Les importations de vins et d’effervescents ont aussi observé une augmentation de 26,5% en volume et de 13,6% en valeur par rapport à l’année 2019, malgré la dévalorisation de la monnaie locale de 40%.
  • En 2020, la France est le 5ème fournisseur de vins en valeur (33,7 M USD) et 6ème en volume (6,7 M L).
  • La mixologie est un des grands phénomènes des 5 dernières années au Brésil et la cachaça (alcool local), les white spirits (gin, vodka) ou encore le whisky sont les spiritueux les plus consommés dans le pays.

 La Colombie

  • La consommation de vin par habitant est passée de 0,1 L à 1 L, en moins de 15 ans et devrait continuer de croître sur les 10 prochaines années.
  • La pandémie a significativement favorisé la catégorie des vins : la consommation a augmenté au détriment des autres alcools traditionnels. Le confinement prolongé a favorisé la consommation à la maison et incité les Colombiens à goûter de nouveaux vins.
  • La production locale est quasi inexistante. En 2020, les importations totales ont cru de 10% en volume et celles d’origine France de 17%.
  • L’accord de libre-échange Colombie-UE permet aux vins français d’entrer sur le marché colombien sans aucun droit de douane.
  • En 2020, la France était positionnée comme le 4ème fournisseur de vins en valeur (6 M USD) et 5e en volume (équivalent de 1,9 M de cols).

 Le Mexique

  • Le Mexique fait partie des 10 pays avec la plus forte croissance de consommation de boissons alcoolisées dites premium.
  • De manière générale, la consommation d’alcool au Mexique a diminuée en 2020 due à la situation sanitaire et à la fermeture des lieux de consommation hors foyer (Restaurants, Bars etc…).
  • Le Mexique a une consommation annuelle d’à peine 1 litre par habitant, c’est un pays encore jeune sur ce maché qui représente seulement 1,3 % des ventes de boissons alcoolisées en volume et 6,1 % en valeur.
  • En valeur, la France se situe dans le top 4 des fournisseurs de vins au Mexique, aux côtés de l’Espagne, du Chili et de l’Italie. La performance française est largement tirée par les vins à bull.
  • Le Mexique est un pays très ouvert vers l’extérieur. La renégociation de l’accord commercial UE – Mexique est achevée et son entrée en vigueur est attendue pour l’horizon 2022. Le nouvel accord facilitera les échanges entre les 2 pays et permettra un développement de la reconnaissance les IG et DOG, aujourd’hui abordés par ce nouvel Accord.

AFRIQUE

TASTIN'FRANCE Afrique du Sud / Angola / Ethiopie - du 13 au 18 juin

Tarif et contact

  • 3200€ HT le tour par exposant (hors frais de déplacement, d’hébergement et d’envoi d’échantillons)
  • Pour vous inscrire : cliquez ici
  • Contact : Fabienne Le Goc – fabienne.legoc@businessfrance.fr +33 (0)1 40 73 35 71

L’Afrique du Sud

  • Dynamique, ouverte sur le monde, l’Afrique du Sud est un véritable tremplin économique en direction du reste de l’Afrique où les perspectives de croissance restent réelles.
  • Les sud-africains s’intéressent de plus en plus aux vins et spiritueux étrangers et en 2019 les importations des boissons alcoolisées ont atteint 537 M EUR.
  • La France est un leader incontestable pour les vins d’importations en Afrique du Sud avec une hausse de leurs exportations en valeur de +94% depuis 2013 (+3% vs 2018) et 62% de PDM en 2019.
  • En 2019, les vins les plus importés en valeur de France sont les Champagnes, Bourgogne, les Bordeaux, les vins de la Vallée du Rhône, les Languedoc Roussillon et les vins de Provence.

L’Angola

  • Pays lusophone, 3ème économie d’Afrique après l’Afrique du Sud et le Nigéria.
  • Longue tradition de consommation de vin en raison d’une présence coloniale portugaise étalée sur 5 siècles.
  • En 2020, l’Angola a importé 69 M USD de vin provenant majoritairement du Portugal et d’Afrique du Sud.
  • La France arrive en 3ème position pour les importations de vins français. Cependant, il y a peu d’offre surtout depuis la crise de 2015 (Champagnes et Vins haut de gamme surtout), alors qu’il y a une demande pour des vins d’entrée à moyenne gamme, en GMS et HORECA notamment.
  • Communauté française de 2000 personnes (Total, parapétroliers, Castel, autres) demandeuse + communauté expatriée et classes moyenne/haute angolaises consommatrices de vin.

L’Ethiopie

  • Pays de 109 M d’habitant, l’Ethiopie est le deuxième pays le plus peuplé d’Afrique et la deuxième puissance économique d’Afrique de l’Est.
  • La consommation locale de vin est en constante augmentation en Ethiopie et devrait atteindre à terme 8,5 M de litres/an, contre une demande de plus de 5 millions aujourd’hui.
  • Parmi les produits importés (plus de 3 M USD de vin en 2019), les produits français, sud-africains et italiens sont les plus demandés.
  • Addis-Abeba dispose de la troisième communauté diplomatique au monde après Bruxelles et New-York, qui constitue un fort potentiel de consommation.
  • On observe par ailleurs le développement d’une classe moyenne éthiopienne (estimée à environ 10 M de personnes en 2019) et d’un intérêt significatif de la diaspora éthiopienne, qui constituent également des relais de consommation potentiels.
TASTIN'FRANCE Kenya / Cameroun / Nigéria - du 20 au 25 juin

Tarif et contact

  • 2700€ HT le tour par exposant  (hors frais de déplacement, d’hébergement et d’envoi d’échantillons)
  • Pour vous inscrire : cliquez ici
  • Contact : Fabienne Le Goc – fabienne.legoc@businessfrance.fr +33 (0)1 40 73 35 71

 

Le Kenya

  • Le Kenya est la « locomotive économique » de l’Afrique de l’Est. C’est l’un des 7 marchés les plus prometteurs au monde selon le Rapport Atradius 2017 avec une croissance de 5,6% en 2019.
  • Le marché des vins est porteur pour les produits moyens de gamme, et haut de gamme où la progression en valeur évolue plus rapidement qu’en volume. Le marché des spiritueux est également très dynamique avec une croissance de +7% en volume en 2018/2017.
  • Le marché en 2020 est estimé à 25,5 millions de litres et devrait atteindre les 30 millions d’ici 2024 La France est le 3ème pays fournisseur en vin du pays, et le 7ème pays fournisseur de spiritueux
  • Les marques et appellations françaises sont prisées des classes moyennes et aisées. Les distributeurs ne s’y trompent pas et les recherchent de plus en plus.

Le Cameroun

  • Un marché en progression : +8 % sur les vins et jusqu’à 4 % pour les spiritueux.
  • La France se positionne comme le 1er fournisseur en valeur et le 2ème en volume sur les vins.
  • Bordeaux représente 80% de la consommation de vin
  • Nouvelles tendances de consommation : nouveaux lieux, produits plus premium, diversité de l’offre.

Le Nigéria

  • 1ère économie du continent, le Nigeria est l’incontournable géant d’Afrique
  • Le marché des vins et spiritueux, extrêmement dynamique, a doublé en volume et triplé en valeur ces dix dernières années
  • Le Nigéria est le 2ème marché africain pour les vins et spiritueux et le 1er marché pour le Champagne. La France bénéficie ainsi d’une image de qualité et domine au niveau des produits premium

 

TASTIN'FRANCE Ghana / Côte d'Ivoire / Maroc - du 27 juin au1er Juillet

Tarif et contact

  • 2700€ HT par exposant pour les étapes Ghana + Côte d’Ivoire – 1000€ HT par exposant pour l’étape Maroc (hors frais de déplacement, d’hébergement et d’envoi d’échantillons)
  • Pour vous inscrire : cliquez ici
  • Contact : Fabienne Le Goc – fabienne.legoc@businessfrance.fr +33 (0)1 40 73 35 71

 

Le Ghana

  • Pays stable sur le plan social et politique, importante classe moyenne et supérieure qui ne cesse de croitre au Ghana et qui est de plus en plus exigeante en matière de vins et spiritueux
  • Afrique du Sud : premier marché d’import pour les alcools au Ghana sans aucun doute suivi par la France: large rôle avec le Champagne, petite gamme de vins rouges, Cognac et certaines bières françaises
  • Principalement proposés dans les centres commerciaux, les vins trouvent de nouveaux débouchés chez les cavistes notamment.

La Côte d’Ivoire

  • Les importations de vins effervescents ont progressé de 49 % en volume et 22 % en valeur en 2020
  • La France est le 2ème exportateur de V&S en Côte d’Ivoire derrière l’Espagne. Les 4 régions phares sont : Bordeaux, Vallée du Rhône, Sud-Ouest et Languedoc Roussillon.
  • Ouverture de nouvelles GMS et agrandissement du parc hôtelier peuvent apporter de nouvelles opportunités pour l’offre française.

Le Maroc

  • Un marché des V&S qui évolue grâce au développement des circuits de distribution et l’augmentation du nombre de touristes. Le Maroc est ainsi le 2ème importateur de vin du continent africain après l’Afrique du Sud.
  • En 2020, le Maroc a importé 20 513 077 litres de vins, tous types confondus. La France représente le 1er fournisseur du Maroc avec une valeur de 12 983 573 € soit près de 54% des importations totales, suivi de l’Espagne avec une part de 39%. En termes de volume, la France dépasse de loin l’Espagne avec une quantité de 18 384 496 L contre 1 866 352 L pour la France. Cet écart prouve que l’offre française est particulièrement appréciée pour sa qualité même si les prix peuvent être relativement élevés.
  • L’essor des nouveaux lieux de consommation et un marché de plus en plus premium peuvent permettre à la France de développer son offre
  • En 2019, la consommation des bières a atteint 949 milles hectolitres et celle des vins & spiritueux 3 525 milles litres.

ASIE - PACIFIQUE

TASTIN'FRANCE Chine - Hong Kong / Shenzhen / Ningbo - du 14 au 18 mars

Tarif et contact

  • 2800€ HT le tour par exposant (hors frais de déplacement, d’hébergement et d’envoi d’échantillons)
  • Pour vous inscrire : cliquez ici
  • Contact : Fabienne Le Goc – fabienne.legoc@businessfrance.fr +33 (0)1 40 73 35 71

Hong Kong

  • Depuis 2008, le gouvernement de Hong Kong a levé les taxes douanières pour les alcools titrant moins de 30°.
  • Le secteur des vins et spiritueux a explosé depuis 2008, faisant de Hong Kong un hub logistique pour l’Asie et un gage de sécurité et d’authenticité pour la Chine. 
  • Depuis la crise sanitaire, le marché des vins hongkongais est en mutation : 17% (volume) des vins importés à Hong Kong sont réexportés en 2020, principalement vers la Chine continentale (90%) contre 43% des volumes de vins réexportés en 2015 : Hong Kong devient de plus en plus un marché de consommation locale, à la fois mûr et exigeant et de moins en moins un marché de transit.
  • Le volume des ventes de vins en ligne a doublé en l’espace de 5 ans, passant de 4,1% en 2015 à 8% en 2020. 
  • La France maintient sa position de leader sur le marché, avec une diversification et une abondance sans égales.
  • Le marché du vin bio est en plein essor et s’installe comme un incontournable du secteur. Le taux de croissance annuel moyen du vin bio est estimé à 9,2% pour la période 2017-2022. 43% des vins bios français sont consommés à l’étranger. 

La Chine

  • Après avoir doublé entre 2014 et 2017, les importations de vins en Chine sont désormais en baisse. Cependant la tendance de long terme reste positive, avec une demande qui se diversifie et un niveau de connaissances des consommateurs et des professionnels en hausse. En 2019 le pays demeure le quatrième importateur mondial de vin. La France présente une part de marché de 29% sur le segment des vins importés.
  • Chute continue de la production et des ventes de vins chinois qui profite aux vins importés. Les jeunes consommateurs préfèrent les produits européens et du nouveau monde.
  • Forte croissance des importations de spiritueux, dont la Chine est le premier consommateur mondial. La France affiche une part de marché de 67%, avec une demande soutenue pour les cognacs, brandys, et désormais également d’autres spiritueux : gins, vodkas, whiskys.
  • La croissance de la consommation des alcools importés est désormais portée par les villes secondaires et tertiaires, où la demande est forte, l’offre plus limitée, et le pouvoir d’achat en hausse. La clef sera de suivre et d’accompagner la croissance de la consommation à domicile sur ces marchés, via les distributeurs locaux et les ventes en ligne
  • Partout en Chine le secteur CHR est très dynamique. Les vins rouges continuent de dominer le marché mais la demande en vins blancs et effervescents augmente.

 

 

TASTIN'FRANCE Chine - Le OFF de Chengdu en amont du salon Tang Jiu Hui - le 23 mars

Tarif et contact

 

La Chine

  • Après avoir doublé entre 2014 et 2017, les importations de vins en Chine sont désormais en baisse mais la tendance de long terme reste positive. En 2019 le pays demeure le 4ème importateur mondial de vin et l’on note une forte croissance des importations de spiritueux
  • La France affiche une PdM de 29% sur le segment des vins importés et de 67% pour les spiritueux, avec une demande soutenue pour les cognacs, brandys, mais aussi gins, vodkas, whiskys.
  • La croissance de la consommation des alcools importés est désormais portée par les villes secondaires et tertiaires grâce à la croissance de la consommation à domicile sur ces marchés, via les distributeurs locaux et les ventes en ligne

Le Off de Chengdu

  • Evénement B2B majeur dans le secteur des vins en Chine, les dégustations « off » de Chengdu mobilisent tous les professionnels du vin : grossistes, distributeurs, producteurs et importateurs du marché chinois
  • Pour sa 7ème édition, cet événement français est attendu par l’ensemble de la profession locale
  • La participation au off vous permet de maximiser votre déplacement sur Chengdu en rencontrant sous un format privilégié et plus qualitatif, les acheteurs du Sichuan, identifier de nouvelles opportunités et affirmer votre présence sur ce marché régional, inviter les prospects à vous rendre visite sur votre stand lors de Tang Jiu Hui 2021.
TASTIN'FRANCE Thaïlande / Vietnam (Hanoi et Ho Chi Minh) - du 4 au 8 avril

Tarif et contact

  • 2600€ HT le tour par exposant (hors frais de déplacement, d’hébergement et d’envoi d’échantillons)
  • Pour vous inscrire : cliquez ici
  • Contact : Fabienne Le Goc – fabienne.legoc@businessfrance.fr +33 (0)1 40 73 35 71

La Thaïlande

  • Un des plus gros consommateurs d’alcool en Asie avec une estimation de hausse des ventes attendue de 4,3% entre 2021 et 2022 pour revenir d’ici 2023 au niveau de consommation de 2019 avant la crise sanitaire.
  • La France, historiquement le 1er fournisseur de vin de la Thaïlande, est légèrement derrière l’Australie en 2020 avec 28% de PDM, et se place 2ème pays exportateur de spiritueux avec 25% de PDM.
  • Les accords de libre-échange avec l’Australie, la Nouvelle-Zélande et le Chili en font un marché concurrentiel mais les accords avec l’UE sont en cours de négociation.

Le Vietnam

  • Un marché dynamique où le vin est de plus en plus consommé et apprécié par la population.
  • La France reste leader sur le marché. Les vins tranquilles représentent 80% du total des ventes de vins, dont 70% de vins rouges. Le Bordeaux est l’appellation de vin préférée des vietnamiens grâce à l’histoire entre la France et le Vietnam, et représente 70% des vins importés français. Languedoc Roussillon, Bourgogne gagnent progressivement des parts de marché au Vietnam.
  • Avec l’entrée en vigueur d’un accord de libre-échange entre l’UE et le Vietnam datée en aout 2020, de nombreuses opportunités s’offre pour la France.

 

TASTIN'FRANCE Australie / Nouvelle-Zélande - du 10 au 14 avril

Tarif et contact

  • 3200€ HT le tour par exposant (hors frais de déplacement, d’hébergement et d’envoi d’échantillons)
  • Pour vous inscrire : cliquez ici
  • Contact : Fabienne Le Goc – fabienne.legoc@businessfrance.fr +33 (0)1 40 73 35 71

 

L’Australie

  • 6ème pays producteur, 4ème exportateur mondial de vin et 11ème pays consommateur, avec une consommation moyenne de vin de plus de 22,5L/hab/an
  • La France est le 1er fournisseur de vin, devant la Nouvelle-Zélande, avec 39% de la valeur des importations de vin en Australie.
  • En 2020, les exportations de vins français ont augmenté de 11,1% en volume et 10,7% en valeur toutes catégories confondues (+16 % en volume pour les seuls vins tranquilles).
  • La Bourgogne est la 1ère région d’exportation, ils sont N°1 en valeur avec des exportations de plus de 17,5M€ pour un volume de 9227 HL. Les vins de Bordeaux représentent un volume de 10 215HL, en croissance de 28,5% par rapport à 2019. C’est la plus forte croissance en volume de tous les types de vin français en Australie. Belle progression aussi des vins du Languedoc et du Beaujolais.
  • La France est le 3e fournisseur de spiritueux en valeur (cognac, vodka et liqueurs), représentant 10% des parts de marché, en augmentation de 5,6% par rapport à 2019.
  • A noter une hausse de la demande en vins biologiques et biodynamiques, et des spiritueux artisanaux.

La Nouvelle-Zélande

  • Une petite population sur un vaste territoire avec un pouvoir d’achat confortable et qui consomme environ 20,2L/hab/an de vin.
  • La France est le 2ème fournisseur de vin, derrière l’Australie, avec 16,3% de la valeur des importations de vin en Nouvelle-Zélande.
  • En 5 ans, les exportations de vins français ont augmenté de 38% en volume. Depuis deux ans, cette augmentation stagne à +2 à 3% par an (en volume et en valeur).
  • Sur les spiritueux, la France occupe la 4ème place en valeur (et 6ème en volume, derrière notamment le UK et les US).
  • Les importations de cidre français sont en augmentation de 34% en valeur et stable en volume, qui s’explique par une recherche de cidre artisanaux et premium sur le marché Néo-zélandais.
TASTIN'FRANCE Taïwan / Japon / Corée du Sud - du 16 au 20 mai

Tarif et contact

  • 3300€ HT le tour par exposant (hors frais de déplacement, d’hébergement et d’envoi d’échantillons)
  • Pour vous inscrire : cliquez ici
  • Contact : Fabienne Le Goc – fabienne.legoc@businessfrance.fr +33 (0)1 40 73 35 71

 

Taïwan

  • 5e pays importateur de vins en Asie, le marché taïwanais est un marché caractérisé par un fort pouvoir d’achat (3e pouvoir d’achat en Asie) avec une consommation d’environ 26 L/hab/an.
  • La France est le 1er fournisseur de vin (57% de PDM en valeur) et le 2e fournisseur de spiritueux (16% de PDM).
  • Les importateurs recherchent de nouvelles appellations ou des produits exclusifs, des vins naturels, vins blancs, ainsi que certains spiritueux haut de gamme destinés à la mixologie, tels le gin, les liqueurs, ou les rhums, ainsi que les cocktails RTD (ready-to-drink).

Le Japon

  • Depuis 2019, le Japon est le 7e plus gros marché mondial de boissons alcoolisées pour la France avec 600 M EUR de boissons exportées (+9,3 % vs 2018), dont 551 M EUR de vins (+11,6 %) faisant du Japon le 4ème marché du vin français.
  • L’entrée en vigueur de l’accord Union européenne – Japon en 2019 a immédiatement supprimé les droits de douane sur les vins, renforçant la présence des vins français sur le segment des entrées de gamme, sachant que désormais 77% des vins sont vendus à moins de 1 500 JPY (12 EUR) dans le circuit off trade.  
  • La pandémie a ralenti la progression des vins français sur le marché, avec une baisse de 9,5% des volumes importés sur les 9 premiers mois de l’année 2020 et une baisse en valeur de 15%. La concurrence devient rude et la bipolarisation du marché se renforce : les opportunités portent actuellement sur les produits d’entrée de gamme (moins de 3 EUR EXW pour les vins) et les vins premium déjà présents sur le marché (grands crus classés ou autres vins à forte notoriété).
  • La vente en ligne et la grande distribution ont vu leurs ventes d’alcools progresser grâce au boum de la consommation à domicile. Dans le même temps, les consommateurs se tournent vers des vins plus qualitatifs, biologiques notamment. Les petits contenants sont très appréciés et permettent de consommer seul en variant les appellations.
  • Privilégiez des vins d’entrée de gamme et des vins biologiques. Si vous avez des formats plus petits que le 75 cl, mettez-les en valeur dans votre communication

La Corée du Sud

  • Importations sud-coréennes de vins en valeur de 287,3 M EUR en 2020, contre 231,6 M EUR en 2019 (+24%)
  • Importations sud-coréennes de vins en volume de 54,5 M L en 2020, contre 44 M L en 2019 (+23,6%)
  • La France est le 1er fournisseur de vin en valeur en 2020 pour 81,2 M EUR (+9,2% et 28,3% de PDM) et le 4ème en volume avec 7,2 M de L (+12,1% et 13,2% de PDM)
  • Les boissons alcoolisées : 1er poste des exportations agroalimentaires françaises vers la Corée
  • Diversification des couleurs de vins : importance du vin rouge, mais forte croissance des vins effervescents et blancs ; et malgré une offre rosé encore restreinte, consommation en forte progression
  • Élargissement des offres des importateurs : couleurs de vins, pays, régions (AOP), cépages, biologiques/ biodynamiques, naturels
  • Situation de la Covid19 (distanciation sociale) profitant à la consommation d’alcool à domicile et à l’élargissement des offres importées sur le off-trade (GMS/ GD/ cavistes/ magasins de proximités)
  • Ouverture du marché des boissons alcoolisées sur le e-commerce en ‘click et collect’ depuis avril 2020 :  forte croissance
  • Montée en gamme de l’offre en RHD (présence du guide Michelin Seoul depuis 2017, développement du métier de sommelier, des bars à vin, etc.)
  • Développement des cavistes, agrandissement des corners ‘vins’ au sein de la distribution moderne notamment dans les magasins de proximité et supermarchés ‘premium’
  • Tendance à consommer moins, mais mieux (boissons à plus faible teneur en alcool) et tendance des petits formats/ bouteilles (30,2% des ménages sont composés d’une seule personne en 2019)
  • Le développement de la mixologie se poursuit, offrant des opportunités (niche) à des alcools premium
TASTIN'FRANCE Chine - Xian / Hangzhou / Xiamen - du 29 août au 2 septembre

Tarif et contact

  • 2700€ HT le tour par exposant (hors frais de déplacement, d’hébergement et d’envoi d’échantillons)
  • Pour vous inscrire : cliquez ici
  • Contact : Fabienne Le Goc – fabienne.legoc@businessfrance.fr +33 (0)1 40 73 35 71

 

La Chine

  • Après avoir doublé entre 2014 et 2017, les importations de vins en Chine sont désormais en baisse. Cependant la tendance de long terme reste positive, avec une demande qui se diversifie et un niveau de connaissances des consommateurs et des professionnels en hausse. En 2019 le pays demeure le quatrième importateur mondial de vin. La France présente une part de marché de 29% sur le segment des vins importés.
  • Chute continue de la production et des ventes de vins chinois qui profite aux vins importés. Les jeunes consommateurs préfèrent les produits européens et du nouveau monde.
  • Forte croissance des importations de spiritueux, dont la Chine est le premier consommateur mondial. La France affiche une part de marché de 67%, avec une demande soutenue pour les cognacs, brandys, et désormais également d’autres spiritueux : gins, vodkas, whiskys.
  • La croissance de la consommation des alcools importés est désormais portée par les villes secondaires et tertiaires, où la demande est forte, l’offre plus limitée, et le pouvoir d’achat en hausse. La clef sera de suivre et d’accompagner la croissance de la consommation à domicile sur ces marchés, via les distributeurs locaux et les ventes en ligne
  • Partout en Chine le secteur CHR est très dynamique. Les vins rouges continuent de dominer le marché mais la demande en vins blancs et effervescents augmente.

Focus Xian :

  • Capitale de la province du Shanxi, parmi les 10 plus grandes villes de Chine, compte 10 millions d’habitants. 
  • La porte du Nord-ouest de la Chine, un des pôles majeurs de la Chine centrale-nord-ouest. 
  • Un des héritages historiques et culturels les plus importants de Chine, qui en fait une ville très visitée. 
  • Considérée comme une « cité gastronomique », véritable lieu de réunion entre toutes les cuisines de la province du Shanxi. 
  • Consommation de vin en fort développement. Une des villes avec de nombreuses universités, intérêt des jeunes pour cette boisson qui remplace petit à petit les alcools traditionnels. 

Focus Hangzhou :

  • Capitale de la province du Zhejiang. De nombreux cavistes et magasins spécialisés ouvrent en centre-ville et référencent principalement des vins français.
  • Province de Zhejiang, stimulé par son économie privée, un tissu dense de PME et un mode de gouvernance plutôt favorable à l’entreprenariat, le Zhejiang est aujourd’hui la troisième plus riche province de Chine.

Focus Xiamen :

  • 7e port de Chine et 14e port mondial, la capitale du Fujian est ouverte au commerce avec l’étranger.
  • Xiamen est réputée en Chine pour sa qualité de vie et sa population au pouvoir d’achat élevé et connaisseuse des produits agroalimentaires étrangers.
  • Son statut de port clef en Chine lui confère un rôle important dans la distribution des vins et spiritueux.
ONLINE SHOWROOM Australie - Septembre

Tarif et contact

  • Référencement Phase 1: 400€ HT  RDV en visio Phase 2: 375€ HT par RDV (hors frais d’envoi d’échantillons)
  • Pour vous inscrire : cliquez ici
  • Contact : Fabienne Le Goc – fabienne.legoc@businessfrance.fr +33 (0)1 40 73 35 71

 

Focus Online Showroom

  • Malgré la fermeture actuelle des frontières, les acheteurs australiens demeurent à la recherche de nouvelles références.
    • La France est le 1er fournisseur de vin, devant la Nouvelle-Zélande, avec 39% de la valeur des importations de vin en Australie.
    • En 2019, les exportations de vins français ont augmenté de 4,3% en volume et 4% en valeur toutes catégories confondues (+7% en valeur pour les seuls vins tranquilles).

    Nous vous proposons de participer au Online Showroom Australie afin de présenter votre offre dans un catalogue en ligne envoyé à une sélection d’acheteurs australiens clés du secteur des Vins et Spiritueux suivi d’un échantillonnage et d’un rendez-vous en visio avec les acheteurs ayant manifesté un intérêt.

Le format

Phase 1 : Présentation de votre offre Référencement de vos produits sur un catalogue en ligne qui sera envoyé à la direction générale/direction des achats des acteurs majeurs du secteur des V&S en Australie Tarif : 400€ HT Phase 2 : Mise en relation et coaching Vous serez mis en contact avec les acheteurs qui ont émis un intérêt pour votre entreprise et vos produits – l’envoi préalable d’échantillons sera à la demande des acheteurs Les équipes de Business France vous prépareront lors d’un entretien individuel pour vous donner les informations clés sur l’acheteur intéressé.  Tarif : 375€ HT / RDV

TASTIN'FRANCE Singapour / Malaisie / Indonésie - du 3 au 7 octobre

Tarif et contact

  • 2100€ HT par exposant pour Malaisie et Indonésie + 1300€ par exposant pour Singapour (hors frais de déplacement, d’hébergement et d’envoi d’échantillons)
  • Pour vous inscrire : cliquez ici
  • Contact : Fabienne Le Goc – fabienne.legoc@businessfrance.fr +33 (0)1 40 73 35 71

 

Singapour

  • Les importations de vins et spiritueux ont augmenté de 19% entre 2015 et 2019. Au cours de la pandémie, ces importations ont continuent d’augmenter mais à un niveau plus faible (2% entre 2016 et 2020).
  • Singapour est aussi une plateforme logistique et de distribution avec un niveau de réexportation estimé à près de 50% pour le vin et plus de 80% pour les spiritueux.
  • La France est le 1er fournisseur de V&S en valeur avec 55% de la valeur totale des importations et le 2ème en volume (33% des importations).
  • Même si le Cognac reste le spiritueux français le plus exporté, la premiumisation de l’offre en spiritueux amène les barmans à devenir de véritables « mixologistes » et à se tourner vers de nouveaux produits.

Malaisie

  • Le marché des boissons alcoolisées reste dynamique avec une croissance de +8,8% en 2019 et un CA de 3,14 Mds EUR. Pourtant, la ventes des boissons alcoolisées ont vu une baisse à deux chiffres de valeur et de volume en 2020 à cause de la pandémie COVID-19. La bière est encore la boisson la plus largement consommée (93% du volume des boissons alcoolisées) mais les vins et spiritueux sont très appréciés aussi par les consommateurs malaisiens.
  • La France est le 1er pays fournisseur d’alcool pour la Malaisie : Pour les spiritueux, la France est le 1er fournisseur et pour le vin, la France est le 2ème fournisseur.
  • Le développement du secteur de la restauration et bars et la hausse du pouvoir d’achat de la population (2ème pouvoir d’achat (10 270$/hab. en 2020) en ASEAN après Singapour) créent de nouvelles opportunités pour l’offre premium française.

Indonésie

  • Le chiffre d’affaires du secteur de boissons alcoolisées est de 11,7 Mds EUR en fin 2021 dont le segment du vin a contribué le plus (10,3 Mds EUR). Le marché devrait croître de +12,60 % par an (TCAC 2021-2025).
  • Quelques 15 % de la population indonésienne (soit 41 M hab.) n’est pas de confession musulmane et l’Indonésie pratique de la tolérance envers de la consommation des boissons alcoolisées. En Indonésie, il existe une forte tendance prémiumisassions de la demande, des boissons alcoolisées de haute qualité sont très recherché, en particulier dans des villes telles que Jakarta, Bali et Surabaya.
  • Le marché du vin en Indonésie est dominé par les produits importés. Le pays a importé du vin en valeur d’importation totale de 21,1 M EUR en 2020 (-13,2 % / 2019). La France est parmi le top 3 de pays leaders des exportateurs du vin vers l’Indonésie derrière l’Australie et le Singapour, en valeur avec 4 M EUR en 2020 et 233 547 en volume (18,9 % de PDM).
  • Les vins importés de France sont connus en raison de leur image de prestige et de qualité. Ils sont considérés comme premium, notamment les vins de Bordeaux et Bourgogne. Ce sont des choix incontournables pour les consommateurs indonésiens de vin de catégorie supérieure.
  • Pour le segment des spiritueux, la France est le 8e pays fournisseuren fournissant 3 999 LPA de spiritueux en valeur de 128 850 EUR (l’exportation est dominée par le whisky)
TASTIN'FRANCE Inde - Delhi / Bangalore / Bombay - du 10 au 13 octobre

Tarif et contact

  • 2400€ HT le tour par exposant (hors frais de déplacement, d’hébergement et d’envoi d’échantillons)
  • Pour vous inscrire : cliquez ici
  • Contact : Fabienne Le Goc – fabienne.legoc@businessfrance.fr +33 (0)1 40 73 35 71

 

L’Inde

  • L’Inde offre des opportunités avec 485 millions d’habitants de l’âge de plus de 25 ans, l’âge légal maximum pour la consommation d’alcool.
  • En 2019, les ventes de vins s’élevaient à 36M de litres (contre 30,7M en 2018).
  • La consommation de vin est concentrée à 90% dans les grandes villes et les zones touristiques, soit Delhi, Bombay, Goa et Bangalore.
  • Le vin rouge représente ¾ de la consommation. La consommation de blanc est en augmentation et le rosé est de plus en plus prisé. Enfin les vins effervescents ont une belle carte à jouer pour concurrencer leurs homologues italiens et espagnols de plus en plus présents sur le marché indien.
  • Les indiens ont une appétence particulière pour les spiritueux, l’Inde étant le plus grand consommateur de whisky au monde (212,7 M de caisses de whisky consommées en 2018).
  • En 2019, les spiritueux enregistrent une croissance en volume total de 4% pour atteindre plus de 3 Md de litres, la bière de 8% pour atteindre 2,6 M de litres.
  • Les spiritueux bénéficient de la préférence des consommateurs pour les produits hauts de gamme.
  • Les millenials sont avides de découvertes, de voyages et de cocktails. Ils souhaitent consommer mieux et sont prêts à y mettre le prix. Des opportunités à saisir pour toucher une partie de cette jeunesse indienne dont le pouvoir d’achat sera dix fois plus important que celui de leurs parents.
  • Dans la catégorie des spiritueux : Opportunités pour les alcools blancs, les brandys et les whiskys.
  • Impact covid-19 en 2020 : La fermeture temporaire des commerces de boissons alcoolisées (off-trade) ainsi que du secteur HoReCa a mené à une chute drastique des ventes de vins, champagne et spiritueux (diminution de 36% de la valeur des ventes au détail) en 2020. Cependant, le marché indien a assisté à l’émergence d’un nouveau canal de distribution : E-commerce et livraison à domicile d’alcools autorisés dans 8 Etats (Dont Maharashtra, Odisha, West Bengal, Tamil Nadu,…)
TASTIN'FRANCE Taiwan / Corée du Sud / Japon - du 21 au 25 novembre

Tarif et contact

  • 3300€ HT le tour par exposant (hors frais de déplacement, d’hébergement et d’envoi d’échantillons)
  • Pour vous inscrire : cliquez ici
  • Contact : Fabienne Le Goc – fabienne.legoc@businessfrance.fr +33 (0)1 40 73 35 71

Taïwan

  • 5e pays importateur de vins en Asie, le marché taïwanais est un marché caractérisé par un fort pouvoir d’achat (3e pouvoir d’achat en Asie) avec une consommation d’environ 26 L/hab/an.
  • La France est le 1er fournisseur de vin (57% de PDM en valeur) et le 2e fournisseur de spiritueux (16% de PDM).
  • Les importateurs recherchent de nouvelles appellations ou des produits exclusifs, des vins naturels, vins blancs, ainsi que certains spiritueux haut de gamme destinés à la mixologie, tels le gin, les liqueurs, ou les rhums, ainsi que les cocktails RTD (ready-to-drink).

La Corée du Sud

  • Importations sud-coréennes de vins en valeur de 287,3 M EUR en 2020, contre 231,6 M EUR en 2019 (+24%)
  • Importations sud-coréennes de vins en volume de 54,5 M L en 2020, contre 44 M L en 2019 (+23,6%)
  • La France est le 1er fournisseur de vin en valeur en 2020 pour 81,2 M EUR (+9,2% et 28,3% de PDM) et le 4ème en volume avec 7,2 M de L (+12,1% et 13,2% de PDM)
  • Les boissons alcoolisées : 1er poste des exportations agroalimentaires françaises vers la Corée
  • Diversification des couleurs de vins : importance du vin rouge, mais forte croissance des vins effervescents et blancs ; et malgré une offre rosé encore restreinte, consommation en forte progression
  • Élargissement des offres des importateurs : couleurs de vins, pays, régions (AOP), cépages, biologiques/ biodynamiques, naturels
  • Situation de la Covid19 (distanciation sociale) profitant à la consommation d’alcool à domicile et à l’élargissement des offres importées sur le off-trade (GMS/ GD/ cavistes/ magasins de proximités)
  • Ouverture du marché des boissons alcoolisées sur le e-commerce en ‘click et collect’ depuis avril 2020 :  forte croissance
  • Montée en gamme de l’offre en RHD (présence du guide Michelin Seoul depuis 2017, développement du métier de sommelier, des bars à vin, etc.)
  • Développement des cavistes, agrandissement des corners ‘vins’ au sein de la distribution moderne notamment dans les magasins de proximité et supermarchés ‘premium’
  • Tendance à consommer moins, mais mieux (boissons à plus faible teneur en alcool) et tendance des petits formats/ bouteilles (30,2% des ménages sont composés d’une seule personne en 2019)
  • Le développement de la mixologie se poursuit, offrant des opportunités (niche) à des alcools premium

Le Japon

  • Depuis 2019, le Japon est le 7e plus gros marché mondial de boissons alcoolisées pour la France avec 600 M EUR de boissons exportées (+9,3 % vs 2018), dont 551 M EUR de vins (+11,6 %) faisant du Japon le 4ème marché du vin français.
  • L’entrée en vigueur de l’accord Union européenne – Japon en 2019 a immédiatement supprimé les droits de douane sur les vins, renforçant la présence des vins français sur le segment des entrées de gamme, sachant que désormais 77% des vins sont vendus à moins de 1 500 JPY (12 EUR) dans le circuit off trade.  
  • La pandémie a ralenti la progression des vins français sur le marché, avec une baisse de 9,5% des volumes importés sur les 9 premiers mois de l’année 2020 et une baisse en valeur de 15%. La concurrence devient rude et la bipolarisation du marché se renforce : les opportunités portent actuellement sur les produits d’entrée de gamme (moins de 3 EUR EXW pour les vins) et les vins premium déjà présents sur le marché (grands crus classés ou autres vins à forte notoriété).
  • La vente en ligne et la grande distribution ont vu leurs ventes d’alcools progresser grâce au boum de la consommation à domicile. Dans le même temps, les consommateurs se tournent vers des vins plus qualitatifs, biologiques notamment. Les petits contenants sont très appréciés et permettent de consommer seul en variant les appellations.
  • Privilégiez des vins d’entrée de gamme et des vins biologiques. Si vous avez des formats plus petits que le 75 cl, mettez-les en valeur dans votre communication