Vendredi 02 octobre 2020 par Alexandre Abellan
Face à la démocratisation de la consommation de vin en Pologne, les vins français doivent relever le défi d’assurer leur accessibilité.
« Il faut en finir avec l’image stéréotypé des Polonais qui boivent uniquement de la vodka et des spiritueux. Ce n’est pas vrai » pose Robert Matecki, le chargé d’affaires export du secteur agrotech de Business France à Varsovie. Se développant au détriment des spiritueux, la consommation polonaise de vin augmente fortement depuis 20 ans, atteignant annuellement 6,8 litres par habitant. Pour Robert Matecki, cette tendance est portée par la recherche boissons moins fortes en alcool, par les touristes polonais souhaitant retrouver le goût de leurs vacances à domicile, par les jeunes générations avides de produits « crafts » (artisanaux), par le renouveau de la production de vin en Pologne (230 vignerons actuellement, contre 50 en 2014)…

lire plus